Diabète et Surpoids : un programme de Gymnastique Volontaire pour la perte de poids

La FFEPGV a élaboré un programme de Gymnastique Volontaire afin de lutter contre le diabète et favoriser la perte de poids. La pratique régulière d’un sport est conseillée aux personnes atteintes de diabète et en surpoids. Le programme Diabète et Surpoids, grâce à une activité physique et sportive adaptée, permet au pratiquant de retrouver le plaisir de bouger.

Un programme adapté au diabète et surpoids

Illustration

Le diabète de type 2 est souvent constaté dans nos modes de vie sédentaires et notre alimentation de plus en plus riche jouent un rôle incontestable dans l’augmentation du nombre de personnes souffrant d’obésité et de diabète de type 2. 

Lié à la sédentarité et/ou à la surcharge pondérale, il s’accompagne souvent de complications cardiovasculaires. Il entraîne aussi une faiblesse musculaire et une fatigabilité.

Une activité physique et sportive régulière est essentielle dans la prévention et le traitement du diabète. Elle diminue le taux de glycémie, fait baisser la pression artérielle et favorise la perte de poids. La pratique d’un sport peut venir en complément d’un traitement médical et d’un régime alimentaire.

C’est pourquoi, la FFEPGV a élaboré le programme Diabète et Surpoids, un programme de Gymnastique Volontaire qui intègre la prise en charge globale des personnes souffrant de diabète ou en surpoids.

À qui s’adresse le programme ?

Le programme Diabète et Surpoids s’adresse aux personnes atteintes d’un diabète de type 2 et/ou d’une surcharge pondérale avec un IMC (indice de masse corporelle) compris entre 25 et 40. 

Illustration

La FFEPGV lutte contre la sédentarité (facteur favorisant le surpoids et le diabète de type 2)

La lutte contre la sédentarité est au cœur de l’action de la FFPEGV. Notre Fédération propose de nombreux programmes destinés aux personnes sédentaires ou inactifs, et qui souhaitent renouer avec une activité physique et sportive.

En effet, la sédentarité est le 4e facteur de risque de mortalité à l’échelle mondiale (6 % des décès). 5 % de la mortalité sur le plan mondial est imputable à la surcharge pondérale et à l’obésité en lien avec la sédentarité. 

Plus particulièrement, la sédentarité est responsable de l’augmentation du diabète de type 2 avec environ 3 millions de diabétiques en France. L’évolution du diabète en France tout comme l’obésité est en constante croissance depuis plusieurs années.

Comment se déroule les séances du programme ?

Tout commence par une rencontre avec un animateur EPGV formé spécifiquement à l’encadrement de ce programme.
Illustration

Un entretien lui permet d’adapter le contenu des séances en fonction :

  • des contre-indications médicales potentielles ;
  • des expériences antérieures de pratiques sportives ;
  • du niveau de pratique actuelle via des questionnaires pour anticiper un éventuel déconditionnement à l’effort ;
  • des motivations vis-à-vis de la pratique d’une activité physique ;
  • des capacités organisationnelles de chacun.

Le programme Diabète et Surpoids se compose de 3 séances hebdomadaires de Gymnastique Volontaire tout au long de l’année sportive.

Illustration

Les séances de Gymnastique Volontaire tiennent compte des capacités physiques de chaque pratiquant. Elles proposent des exercices cardiorespiratoires, de renforcement musculaire, d’équilibre, de coordination. Les exercices développent également l’amplitude des articulations. Ainsi les personnes en surcharge pondérale peuvent bouger plus facilement.

La Gymnastique Volontaire favorise la convivialité et vise le bien-être physique et psychologique des pratiquants. Les diabétique et les personnes qui veulent perdre du poids ont tendance à s’isoler et manquent de confiance en elles. Le programme de sport Diabète et Surpoids leur permet de créer du lien social et leur redonner confiance.

Animateur ou professionnel du sport santé ? Rejoignez la FFEPGV !

Dirigeant de club : affilier votre association à notre Fédération, vous offrira de nombreux avantages : appartenir à un important réseau, être reconnu par les acteurs institutionnels, bénéficier de formations pour les animateurs et les dirigeants, et bien d’autres…

Animateur : vous voulez découvrir une approche du sport non compétitif pour qui la personne compte avant la performance ? En venant à la FFEPGV, vous aurez l’occasion de suivre de nombreuses formations, et d’animer des séances avec une dimension sociale et médicale. 

Entreprise : vous voulez que vos employés gagnent en dynamisme et en esprit d’équipe, contribuer à leur bien-être et leur épanouissement social ? La FFEPGV a conçu des séances de sport santé spécialement pour l’entreprise.

Bénévole : vous maîtrisez des compétences et des expertises utiles au fonctionnement d’un club, pourquoi ne pas les proposer ?

Illustration