La Gymnastique volontaire, une solution pour l’inclusion sportive

La Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire en tant que fédération reconnue d’utilité publique et sociale a un projet engagé et responsable envers les personnes dites fragilisées. Pour cela elle développe des projets afin de favoriser, via la pratique sportive, l’inclusion, l’insertion professionnelle et la cohésion sociale de ces publics afin de rendre la pratique accessible à tous et partout.

Depuis plusieurs années, la FFEPGV se mobilise en faveur de la réduction des inégalités sociales et la lutte contre l’isolement vis-à-vis des publics dits « fragilisés » :

  • Personnes en situation d’isolement ou du ruptures sociales,
  • Personnes en situation de handicap,
  • Personnes éloignées de l’emploi ou sans qualification,
  • Personnes sous-main de justice (carcéral),
  • Tous publics sédentaires, prioritairement des quartiers prioritaires de la ville ou des zones de revitalisation rurale…

Le sport santé, qui vise le bien-être personnel, mental et social de ses pratiquants, est une solution pour réduire ces inégalités. Pratiquer une activité sportive favorise l’inclusion, l’insertion professionnelle et la cohésion sociale de ces publics dits « fragilisés ».

Une démarche inclusive

Illustration

La FFEPGV a intégré dans son projet politique l’accompagnement de son réseau, afin de faire profiter à ces publics fragilisés et vulnérables d’une pratique sportive accessible, quel que soit leur âge, leur état de santé, leur lieu de vie et leurs moyens financiers.

Par ces actions, la FFEPGV favorise l’Inclusion sportive. Elle répond à un double enjeu en participant à l’inclusion dans le sport par la cohésion et l’intégration, mais aussi l’insertion sociale et professionnelle.

Les engagements visés par la FFEPGV

La FFEPGV fonde sa dynamique autour de 5 engagements majeurs qui engagent des actions vis-à-vis des différents publics qu’elle souhaite accompagner :

  1. Faire preuve de solidarité.
  2. Rendre accessible les activités physiques.
  3. Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes.
  4. Contribuer à la réinsertion sociale.
  5. Lutter contre la sédentarité dans chaque territoire.
Découvrez les engagements en vidéo

L’inclusion sportive

La FFEPGV met en place des actions en faveur de publics dits fragilisés pour des raisons sociales, économiques ou d’éloignement territorial.

Illustration

Ces actions mises en place par des clubs, les Comités départementaux et régionaux EPGV ont pour objectifs de permettre à ces publics de retrouver par le sport du lien social, un regard positif sur eux, de réduire l’impact de la sédentarité…

Les animateurs EPGV spécifiquement formés interviennent auprès de différents publics :

  • Jeunes sans emplois et diplômes ;
  • Population carcérale ;
  • Personnes en situation de précarité ;
  • Personnes en situation de handicaps ;
  • Populations de territoires éloignés ou de Quartiers Prioritaires de la ville…

Par ces actions, la FFEPGV affirme ses valeurs associatives et humanistes. et participe ainsi aux actions favorisant la cohésion sociale, l’insertion professionnelle et l’inclusion sociale.

Des actions de terrain

Pour répondre à ces engagements, le réseau EPGV (clubs, Comités départementaux et régionaux de métropole ou des DROM) met en place ponctuellement ou toute l’année des actions spécifiques d’animations sportives, des événements, des formations…

Le contenu des actions s’appuie sur les activités EPGV, les programmes Sport Santé développés par la FFEPGV ou les formations mises en place par les Organismes de formation EPGV. Les actions sont menées en partenariat avec des structures spécialisées qui sont en lien avec le public identifié et se font en cohérence avec une charte d’engagement.

Ces actions permettent principalement aux publics touchés de :

  • retrouver par l’activité physique du lien social,
  • retrouver un regard positif sur eux,
  • réduire l’impact de la sédentarité par la reprise d’activité physique, …

Retrouvez en images, des témoignages des participants, des structures partenaires et des acteurs EPGV concernant des actions mises en place en faveur des publics « fragilisés »:

Engagement #1

Atelier d’insertion à Chateaubriant en Pays de Loire à l’attention de personnes fragilisées psychologiquement et socialement

Engagement #2

Événement Dansons comme des fous à Lille en Hauts de France à l’attention de personnes en situation de handicaps mentaux

Engagement #3

Formation d’animatrice CQP ALS en non-mixité choisie à Roubaix en Hauts de France à l’attention de jeunes femmes de quartiers

Engagement #4

Séance d’activité physique en milieu carcéral à Rioms en Auvergne Rhône-Alpes à l’attention de détenus de l’établissement de Rioms

Engagement #5

Séance d’activité physique en Quartier Prioritaire de la Ville à Toulouse en Occitanie à l’attention des habitants du quartier Bourbaki

Des outils pour accompagner le réseau

La FFEPGV accompagne ses structures selon leurs besoins et leur met à disposition des outils pédagogiques et de communication destinés à mettre en place leurs actions et à accélérer ainsi la politique fédérale en matière d’insertion, de cohésion et d’inclusion.