Lutte contre les violences sexuelles et les violences faites aux femmes

La stratégie fédérale de prévention et de lutte contre les violences

Illustration

La FFEPGV engagée

La FFEPV s’est engagée dans la lutte contre les violences sexuelles depuis plusieurs années.

En effet, les violences sexuelles ont ébranlé le milieu sportif et nous constatons aujourd’hui qu’aucune discipline n’est épargnée. Si aucune étude ne nous permettra de connaitre le nombre exact de victimes, les statistiques dont nous disposons sont insupportables lorsque l’on sait que 1 sportif sur 7 est victime d’une forme de violences sexuelles avant ses 18 ans. Les violences sexuelles sont donc une réalité qu’il est aujourd’hui impossible d’ignorer. Il est temps d’agir et de prendre des mesures concrètes permettant de prévenir ces violences et de lutter contre ces dernières.

En outre, les violences faites aux femmes sont également une réalité face à laquelle la FFEPGV ne peut rester inactives. Les chiffres sont également alarmants puisque 1 femme sur 3 est victime de violences (toutes violences confondues) au cours de sa vie au cours de sa vie. Avec plus de 90% de femmes au sein de la FFEPGV, il était nécessaire que nous nous engagions dans ce combat de société.

Ainsi, nous sommes convaincus qu’il en est de la responsabilité d’une Fédération sportive comme la nôtre, qui prône l’épanouissement et l’inclusion par le sport, de s’emparer de ces causes et de lutter contre toutes les formes de violences et en particulier contre les violences sexuelles, ainsi que les violences faites aux femmes.

Illustration

Le plan d’actions de lutte contre les violences sexuelles et les violences faites aux femmes de la FFEPGV

La FFEPGV a déployé un plan d’actions de lutte contre les violences sexuelles et contre les violences faites aux femmes dont les grands axes sont présentés ci-dessous. Chacun de ces axes sont à déployer sur chaque saison sportive du mandat en cours.

  1. Plan d’actions de lutte contre les violences sexuelles
    • Axe 1 : La sensibilisation des dirigeants et des dirigeantes
    • Axe 2 : La mise en œuvre du contrôle de l’honorabilité des bénévoles
    • Axe 3 : La formations des animateurs, des animatrices et du personnel fédéral
    • Axe 4 : L’accompagnement des structures et des victimes
  2. Plan d’actions de lutte contre les violences faites aux femmes
    • Axe 1 : La sensibilisation des dirigeants, des dirigeantes, des animateurs et des animatrices
    • Axe 2 : L’orientation des victimes

Un réseau de référents et référentes "lutte contre les violences sexuelles"

La FFEPGV est engagée au niveau national dans la lutte contre les violences sexuelles et ce dans la lignée du ministère des sports pour lequel la lutte contre ces dernières constitue un dossier prioritaire.

Cet engagement du ministère a d’ailleurs conduit à une nouvelle organisation du réseau sportif, par la nomination de référents et de référentes auprès du ministère, en charge de la lutte contre les violences sexuelles, au sein de chaque Fédération. Il s’agit pour la FFEPGV de Laurine Bourgeois, Juriste et de Séverine Vidal, Directrice Technique Nationale adjointe. Elles accompagnent ainsi la Fédération au niveau national dans sa stratégie de lutte contre les violences sexuelles.

Au-delà de cet engagement national, il était nécessaire que chacun de nos territoires bénéficie d’une personne avec des compétences spécifiques en matière de lutte contre les violences sexuelles, ayant la capacité de réagir efficacement et d’intervenir sur la thématique le cas échéant.
Les conseillers techniques régionaux de la FFEPFV ont ainsi suivi une formation d’une journée animée par l’association Colosse aux Pieds d’Argile intitulée « Violences sexuelles : connaitre les infractions, les prévenir et savoir agir ».

Dès lors, vous disposez d’interlocuteurs à différents niveaux sur la thématique des violences sexuelles :
- Au niveau national par le biais de Laurine Bourgeois (laurine.bourgeois@ffepgv.fr) et de Séverine Vidal (severine.vidal@ffepgv.fr);
- Au niveau régional par le biais de nos conseillers techniques régionaux (CTR).

Le partenariat avec l’Association Colosse Aux Pieds d’Argile

Illustration

La Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire est engagée depuis 2019 au côté de l’Association Colosse Aux Pieds d’Argile.

Pour rappel, cette association, fondée par Sébastien Boueilh, a pour objet la prévention et la sensibilisation aux risques de violences sexuelles, de harcèlement et de bizutage en milieu sportif, la formation des professionnels encadrant les enfants, ainsi que l’accompagnement des structures et l’aide aux victimes confrontées à ces situations.

Dans le cadre de notre partenariat, l’association Colosse Aux Pieds D’Argile met en place des actions de sensibilisation auprès de différents publics de notre réseau et intervient en cas de suspicion ou de faits avérés de violences sexuelles. Elle procède alors à l’accompagnement de la victime, ainsi que de la structure concernée.

Le Kit de prévention EPGV "Lutte contre les violences sexuelles"

Pour vous permettre d’afficher votre engagement en matière de lutte contre les violences sexuelles et de vous inscrire dans une démarche de prévention, nous mettons à votre disposition des affiches que vous pouvez installer dans vos salles avec l’autorisation du gestionnaire de vos installations.

Vous y trouverez également une infographie récapitulant la procédure à suivre en cas de suspicions d’une situation de violences ou de situation avérée, ainsi que les outils de sensibilisation du ministère chargé des sports.

Télécharger le kit de prévention EPGV

Signaler une situation de violences sexuelles

Si vous avez été témoin, que vous êtes victime ou que vous pensez rencontrer une situation de violences sexuelles dans le cadre d’une association sportive EPGV, nous vous invitons à utiliser notre formulaire de signalement afin d’alerter le service juridique sur cette situation. Nous vous invitons à être le plus précis possible dans les informations que vous renseignez sur le formulaire.

Une fois le signalement reçu, le service juridique prendra alors immédiatement contact avec l’auteur du signalement pour lui indiquer la procédure à suivre. Le signalement est confidentiel.

Attention, nous vous rappelons que toute fausse déclaration est susceptible de constituer une infraction, passible de poursuites pénales.

Je signale

Les contacts d'urgence

- La police (17)
- 119 « Enfance en danger »
- 3919 « Violences Femmes info »
- Association Colosse Aux Pieds d’Argile : colosseauxpiedsdargile@gmail.com
- La cellule de signalement du ministère des sports : signal-sports@sports.gouv.fr
- Le portail de signalement du ministère de l’intérieur : Accueil Particuliers | service-public.fr